Duwez immobilier

Fonctionnement de l’amortissement en LMNP

Lorsqu’un investisseur souhaite réaliser un investissement LMNP, il est préférable dans bien des cas de choisir le régime réel simplifié en tant que mode d’imposition. Cela leur permet de réaliser un amortissement.

Les catégories de dépenses amortissables

Pour qu’une catégorie de dépenses soit amortissable, il faut, en général, qu’elle atteigne la somme de 600 euros ou plus. Les factures sont évidemment nécessaires et font office de preuves. Elles doivent être en date du début de l’activité de location ou bien postérieure à celle-ci. Par définition, l’amortissement est la compensation de la perte de valeur que subit un bien au cours de ses années d’utilisations. Une valeur déductible de ses revenus imposables afin de pouvoir réduire ses charges fiscales. Des éléments comme les travaux encore le mobilier sont amortissables, mais pas le terrain. C’est un calcul assez complexe qui induit souvent les propriétaires en erreur. Il est donc nécessaire de bien se renseigner sur chaque élément amortissable et sur combien d’années cela se fait-il.

Les détails de l’amortissement de LMNP

L’amortissement LMNP possède des caractéristiques particulières. Il est nécessaire pour le calculer de prendre en compte chacun des éléments constitutifs de l’actif à part ainsi que les durées spécifiques d’amortissement. Ce principe est appelé ventilation ou décomposition en composants du bien concerné. Il est nécessaire ensuite de faire une addition ligne par ligne pour découvrir le montant total amortissable.

Ainsi, même si un bien date déjà de quelques années avant son exploitation, la date du début d’amortissement se définit toujours comme étant la date du début d’activité. Et dans le cas où le propriétaire décide de revendre, la plus-value n’est pas calculée en fonction de la valeur amortie du bien, mais à partir de son prix d’achat d’origine. Les investisseurs ne seront pas alors pénalisés dans le cadre de l’impôt sur les plus-values. Seule la location meublée permet de prendre en compte cet amortissement à des fins de réduction d’impôts.

Si les propriétaires de LMNP misent alors sur le régime réel simplifié, ils pourront réaliser un amortissement ventilé de leur bien. Cela leur permettra d’alléger au maximum leurs charges fiscales.

Vous souhaitez exprimer votre opinion, émettez votre avis relativement à notre texte.

Blog

  1. 7 Déc. 2020Comment estimer la valeur du bien lors de la revente LMNP ?125 clics
  2. 23 Nov. 2020Le fonctionnement de la SCPI en démembrement103 clics
  3. 20 Mai 2019Pourquoi c'est le moment d'investir au Pays Basque789 clics
  4. 12 Fév. 2019Prenez connaissances des programme neuf Anglet863 clics
  5. 18 Sept. 2018Pourquoi privilégier le choix de la SCPI pour votre assurance-vie ?1041 clics
  6. 29 Avril 2017Ou faire rédiger un bail de location ?1530 clics